Sur les routes du Monde

Défi : Carole a rencontré Romain, qui a fait le tour du monde seul pendant un an ! Un voyage qui est devenu humanitaire.

J’ai toujours été impressionnée par les globe-trotters. Je vais souvent sur Internet consulter leurs blogs et suivre leurs aventures ; c’est comme cela que j’ai rencontré Romain. À 24 ans, il s’est lancé un pari ambitieux : faire le tour du monde seul pendant un an ! Pour lui, faire le voyage en solitaire présente un avantage : « On est obligé d’aller vers les autres sinon on s’ennuie ».
Mais quand on a fait le tour du monde, comment réussir à communiquer avec des gens qui ne parlent pas notre langue ? « J’ai toujours fait l’effort d’apprendre la base des langues des pays que je traversais. C’est important pour s’imprégner de la culture. Mais il y a plein d’autres façons de communiquer, comme les signes ou le regard. Un soir en Russie, j’ai discuté avec un vieil homme en dessinant ! ».
Romain a aussi utilisé toutes sortes de moyens de transport, comme l’avion, le train, la marche, le stop… Mais ce qu’il a préféré, c’est le bus! « On peut descendre où et quand on veut, on a un vrai sentiment de liberté ». Les paysages les plus impressionnants sont « les montagnes colombiennes. Elles offrent une sensation de grandeur qui m’a beaucoup plu ».

Apporter son aide
« Au début, je n’avais pas prévu de faire de l’humanitaire. Mes premières destinations étaient des pays riches en Europe, puis le Canada ou les États-Unis. Dès que j’ai passé la frontière pour me rendre au Mexique, j’ai été choqué par la pauvreté. J’ai dormi plusieurs nuits avec des SDF et je me suis dit qu’il fallait aider ces gens».
La démarche de Romain m’impressionne : dès qu’il rencontre une association, il fait une vidéo et la diffuse sur son blog. Les internautes peuvent faire des dons. Romain redistribue l’argent à des associations et aux habitants dans la misère qu’il croise sur sa route. « Je ne pensais pas récolter autant d’argent. Les internautes sont généreux. Je me rappelle précisément d’une vidéo que j’ai réalisée suite à la tempête Ketsana au Vietnam. En 48 heures, j’ai récolté 140 euros. Cette somme est modeste, mais elle a directement servi à aider les victimes. »
Partager son expérience
Son blog lui permet de continuer son action humanitaire. Mais pas seulement… « Mon but était de faire voyager les gens à distance. Aujourd’hui, des centaines de personnes regardent mon parcours et me posent un tas de questions ».
Romain a visité près de 40 pays, mais aucun en Afrique ! « En fait, je n’ai pas eu assez d’argent pour y aller. Alors, je vais organiser un voyage et rester exclusivement en Afrique ». Visiblement pour Romain, l’aventure n’est pas encore terminée.

www.romain-world-tour.com

Propos recueillis par Carole Le Goff.
 Geo Ado – décembre 2010 – numéro 94. Pages 56-57.