Le 23 septembre dernier, le président français Emmanuel Macron a participé à une réunion de l’ONU sur l’Amazonie, une immense forêt d’Amérique du Sud. Les présidents du Chili, de la Colombie, de la Bolivie et d’autres dirigeants étaient aussi présents. Ils ont annoncé, lors de cette rencontre, qu’une aide internationale de 500 millions de dollars allait être mise en place, pour la protection des forêts tropicales.

D’où viennent ces 500 millions de dollars ?

Cette somme a pu être réunie grâce à des dons et des prêts d’argent, proposés par :

– deux organisations internationales (la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement) ;

– des États (notamment la France et l’Allemagne) ;

– une association américaine (Conservation International).

À quoi cet argent va-t-il servir ?

Ces 500 millions de dollars vont être utilisés pour financer plusieurs programmes de protection des forêts tropicales. L’objectif est d’aider à préserver leur biodiversité, à lutter contre la déforestation, etc. C’est surtout l’Amazonie, la plus grande forêt tropicale du monde, qui va bénéficier de l’aide prévue. Elle en a particulièrement besoin car, depuis plus d’un mois, elle est victime de graves incendies causés par la déforestation et la sécheresse.

Protéger l’Amazonie est essentiel, parce qu’elle abrite environ 34 millions d’habitants, ainsi que de très nombreuses espèces d’animaux et de plantes. De plus, la forêt amazonienne produit une partie de notre oxygène et aide à réduire le réchauffement climatique.

Bien que son pays possède plus de la moitié de la forêt amazonienne, Jair Bolsonaro, le président brésilien, était absent de la réunion du 23 septembre. Il a décidé de ne pas y assister, car il refuse de recevoir toute aide extérieure. Il affirme que le Brésil est capable de s’occuper lui-même de la forêt amazonienne et qu’aucun pays étranger n’a le droit d’intervenir sur son territoire. Les autres pays amazoniens ont, quant à eux, accepté l’aide proposée, pour protéger leur partie de l’Amazonie.

Élise Rengot

En savoir plus : https://www.1jour1actu.com/monde/500-millions-de-dollars-pour-les-forets-tropicales